Syndicate One finalise la clôture initiale de 4,8 millions d'euros de son premier fonds destiné à soutenir les startups belges ambitieuses en phase de démarrage

Syndicate One, basé à Bruxelles, l'éminent groupe d'investissement providentiel, a annoncé mercredi avoir finalisé la clôture initiale de 4,8 millions d'euros de son premier fonds.

Un deuxième cycle de financement est prévu pour 2024, mais cet investissement initial permettra à Syndicate One d'investir immédiatement dans des start-up ambitieuses en Belgique.

Plus de 70 investisseurs, dont des entrepreneurs, des familles et des investisseurs institutionnels, ont soutenu le cycle. Syndicate One a également ajouté neuf membres à son équipe, et d'autres seront à venir en 2024.

Sofina, la plus grande société holding de Belgique avec 9 milliards d'euros d'actifs sous gestion, sera l'investisseur principal de ce nouveau fonds.

« Conformément à notre objectif de créer une valeur économique durable en soutenant les entreprises innovantes, nous sommes heureux de nous associer à Syndicate One. Réunir les meilleurs talents technologiques de Belgique dans un seul écosystème de startups contribuera à porter l'innovation technologique belge vers de nouveaux sommets », déclare Giulia Van Waeyenberge de Sofina.

SFPIM, Wallonie Entreprendre et Finance Brussels, entre autres investisseurs institutionnels, ont rejoint les rangs.

Un nombre important de familles et de family offices belges, dont Balcaen, Vlerick, Berghmans, De Clerck, Hannecart, Vindevogel, Leysen, Van Thillo et Rolin, ont également contribué à cette première clôture.

Parmi les entrepreneurs qui investissent dans ce premier rapprochement figurent Jeroen de Wit (Teamleader), Stephane Kurgan (Index Ventures, ex-King), Stijn Christiaens (Collibra), Pieterjan Bouten (Showpad), Martijn Theeuwissen (Datacamp), Sébastien Deletaille (Rosa), Olivier Verdin (AppTweak),

Quentin Nickmans (Hexa), Matthias Geeroms (OTA Insights), Cedric De Vleeschauwer (Alan), Michel Akkermans (ex Clear2Pay), Guillaume van Rijckevorsel (Soil Capital, ex Darts-ip), Alexandre Cardon (Dogchef, ex-Qustomer), Sam Heymans (Lizy), Bart Becks (Euractiv), Tim Dierckxsens (Venly).

Depuis son lancement début 2022, Syndicate One a investi dans des start-ups technologiques prometteuses en Belgique.

Certaines startups qui ont reçu des investissements incluent Techwolf, Aikido, SAPI, Kennek, Sirona Technologies et d'autres.

De plus, Syndicate One a mis en relation les fondateurs de ces startups avec des entrepreneurs et opérateurs belges à succès qui ont déjà développé des entreprises telles que Collibra, Showpad, Qover et Cowboy.

Syndicate One : Focus sur les investissements de démarrage

Syndicate One est un groupe d'investissement providentiel qui investit en phase de démarrage dans des startups technologiques à fort potentiel basées en Belgique et fondées en Belgique.

L'entreprise met en commun l'expertise, le réseau et le capital d'amorçage des fondateurs pour aider les premières startups belges à atteindre le niveau supérieur.

En outre, Syndicate One a lancé des initiatives ciblées pour renforcer l'écosystème technologique belge, comme le premier accord d'obligations convertibles standardisées adapté au marché belge.

Au cours de ses deux premières années, Syndicate One a investi dans Kennek, Techwolf, Aikido, SAPI, Sirona Technologies, Job Protocol et d'autres sociétés non divulguées.

Laurens De Poorter, fondateur de Syndicate One, déclare : « La Belgique a tout ce qu'il faut pour devenir un écosystème technologique florissant, mais nous devons travailler ensemble pour y parvenir. Ce nouveau fonds ajoute de nouvelles parties prenantes à notre plateforme construite sur l’union d’entrepreneurs technologiques belges à succès.

Poorter poursuit : « L'engagement de ces investisseurs institutionnels, fonds gouvernementaux et family offices nous permet d'investir davantage et plus largement dans les startups technologiques belges, d'étendre notre réseau avec davantage de professionnels qui peuvent aider les sociétés de notre portefeuille à prospérer et de faire pression pour

un changement systémique avec toutes les parties prenantes concernées.

Outre la clôture initiale, de nouveaux membres ont rejoint Syndicate One :

  • Laurens De Beyter (N26)
  • Pierrine Carlier (ex-Proxyclic, Javry)
  • Sibylle Greindl (ex-responsable)
  • Martin Schmitz (DataCamp)
  • Dieter Wachters (ex-Collibra, Raito)
  • Pauline Brunel (Blackfin)
  • Nicolas Vereecke (Bitcraft)
  • Cédric Cops (Mediahuis Ventures)
  • Tiny De Waele (Délivrer)