Surge, basé à Paris, obtient 7,5 millions d'euros pour décrypter le système immunitaire et accélérer la médecine de précision

Surge, basée à Paris, société spécialisée dans l'analyse du système immunitaire à haute dimension, a annoncé jeudi avoir obtenu 7,5 millions d'euros lors d'un nouveau tour de table.

Le tour de table a été mené par Eurazeo avec la participation de Kima, Teampact et MH Innov', ainsi que le soutien des fonds historiques Boutique Venture, HCVC et 50 Partners Santé.

La levée de fonds est complétée par des subventions de BPI, notamment un soutien au développement de la deep tech et au Future Investment Program, dont Surge a été lauréat.

La société française utilisera les fonds pour accélérer son développement et entamer son expansion commerciale.

Ce capital permettra à l'entreprise d'ouvrir SurgeLab, un laboratoire de découverte de biomarqueurs immunitaires, et de finaliser l'industrialisation de PreCyte.

Surge : Poursuite du décryptage du système immunitaire

Fondée par Brice Gaudillière et Julien Hedou, Surge a pour mission de transformer la médecine de précision.

La société affirme avoir franchi une étape importante dans sa stratégie à long terme visant à développer un écosystème complet d'outils pour la médecine de précision avec le lancement de PreCyte.

Grâce à des partenariats avec plusieurs institutions renommées dont l'hôpital Foch et l'AP-HP, Surge a réalisé son premier essai clinique à grande échelle validant PreCyte, son test prédictif des complications postopératoires, auprès de 283 patients subissant des interventions chirurgicales majeures.

Les premiers résultats de PreCyte démontrent une capacité prédictive jusqu'à trois fois supérieure aux solutions existantes.

L'objectif de Surge avec PreCyte n'est pas seulement de prédire les complications postopératoires mais aussi d'ouvrir la voie à la médecine de précision de demain.

« La validation de notre produit en partenariat avec des institutions de renommée internationale représente une étape cruciale dans la mission que nous nous sommes fixée. Avec PreCyte, l’objectif est non seulement de prédire les complications postopératoires mais aussi d’ouvrir la voie à la médecine de précision de demain. En révolutionnant l’approche prédictive en chirurgie grâce à l’analyse du système immunitaire, on peut envisager une véritable transformation des parcours de soins pour réduire significativement les risques associés à la chirurgie. De plus, cette étude a été l'occasion de présenter notre approche innovante à d'autres spécialités médicales ou interventionnelles, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives de développement pour l'avenir », déclare Julien Hédou, co-fondateur & PDG de Surge.

La technologie IA de Surge

En outre, la technologie d'IA de Surge a réalisé des progrès significatifs avec le développement de son algorithme breveté appelé Stabl, qui identifie un ensemble clairsemé et fiable de biomarqueurs et traduit les données de grande dimension en signatures cliniquement pertinentes.

Cela permettra la création d’une médecine véritablement personnalisée, affirme l’entreprise.

« Stabl représente une avancée significative dans l’utilisation de l’IA pour la découverte de biomarqueurs. Avant l'arrivée de Stabl, identifier des signatures prédictives fiables avec moins de 20 biomarqueurs était une tâche ardue, voire impossible. Stabl change la donne en proposant une solution robuste et efficace qui profitera aussi bien aux institutions académiques qu'aux acteurs des secteurs biotechnologiques et pharmaceutiques. Cette innovation est le résultat d’années de recherche et représente une avancée majeure dans notre quête pour comprendre et exploiter les biomarqueurs », déclare Brice Gaudillière, co-fondateur de Surge et professeur associé à l’université de Stanford, aux États-Unis.

SurgeLab : acquérir des signatures immunitaires individualisées

L'entreprise a également lancé SurgeLab, un laboratoire d'analyse spécialisé dans le décryptage du système immunitaire.

Cette plateforme unique fournit une cartographie haute résolution du système immunitaire, avec plusieurs milliers de paramètres analysés par échantillon sanguin.

Surge déploie déjà la capacité d'analyse de sa plateforme auprès de plusieurs instituts de recherche pour offrir des résultats de densité d'informations sans précédent.

« Le lancement de SurgeLab constitue une avancée majeure dans notre capacité à comprendre le système immunitaire. En tant que partenaire, cette technologie de pointe nous permet d’explorer la biologie humaine d’une manière sans précédent, offrant une précision et une profondeur d’analyse inégalées. Ceci est rendu possible grâce à l'approche unique de Surge en matière d'IA », explique Ina Stelzer, professeure adjointe à l'Université de Californie à San Diego.

L'investisseur

Eurazeo est un groupe d'investissement européen gérant 35 milliards d'euros d'actifs diversifiés, dont 24 milliards d'euros investis pour le compte de tiers dans un portefeuille de près de 600 sociétés.

Le Groupe est spécialisé dans le Private Equity, la dette privée, l'immobilier et les actifs d'infrastructures pour accompagner les entreprises de toutes tailles. Avec plus de 400 collaborateurs, une expertise sectorielle approfondie et un accès aux marchés mondiaux, le Groupe s'engage à mettre ses atouts au service de ses clients.

Eurazeo dispose de bureaux à Paris, New York, Londres, Francfort, Berlin, Milan, Madrid, Luxembourg, Shanghai, Séoul, Singapour et Sao Paulo.

« S'appuyant sur de solides fondamentaux scientifiques et techniques, Surge a déjà démontré la pertinence de sa plateforme de découverte de biomarqueurs pour répondre à des besoins cliniques concrets et intégrer la médecine de précision dans les soins chirurgicaux. Impressionnés par la rapidité et la précision d'exécution de l'équipe, nous sommes ravis d'accompagner Surge dont le défi dans les prochains mois est de rendre la solution PreCyte accessible au plus grand nombre et de généraliser l'approche tech à de nouveaux cas d'usage cliniques. Un double défi passionnant entre contribution à la recherche académique et innovation dans les parcours de soins », déclare Maxime Huerre, Vice-Président – ​​Venture chez Eurazeo.