Six mois seulement après un tour de table de 5 millions d'euros, la société française de cybertechnologie Filigran lève 15 millions d'euros en série A

Filigran, une société de cybertechnologie basée à Paris, a annoncé avoir obtenu 15 millions d'euros dans le cadre d'un tour de table de série A. Ce tour de table intervient six mois seulement après que la société a levé 5 millions d'euros lors de son premier tour de table.

L'investissement de série A a été dirigé par la société mondiale de capital-risque Accel. Le cycle a également vu la participation des investisseurs existants Moonfire Ventures et Motier Ventures.

Andrei Brasoveanu, associé chez Accel, déclare : « L'équipe Filigran a accompli énormément de choses depuis son lancement et nous pensons que leur approche de communauté et de plateforme open source permettra aux organisations d'intensifier leurs efforts de renseignement sur les menaces.

« Grâce à l'expertise sectorielle approfondie de Sam et Julien et au grand nombre de clients gouvernementaux et d'entreprises qui utilisent déjà Filigran, une opportunité mondiale importante s'annonce pour l'entreprise et nous sommes impatients de nous joindre à leur aventure !

Aider les entreprises à accéder à des renseignements sur les menaces

Fondé en octobre 2022, Filigran est un acteur de la cybertech, axé sur la transformation de la veille sur les menaces pour la cybersécurité.

En réduisant les obstacles à l'adoption et en favorisant la collaboration au sein de la communauté open source, la société permet une meilleure priorisation des alertes, une meilleure enquête sur les menaces et une meilleure optimisation des piles de cybersécurité pour les entreprises, les gouvernements et les chercheurs.

La société dessert plus de 4 200 organisations dans le monde. Forte de 40 salariés, Filigran prévoit d'en atteindre 70 d'ici fin 2024.

Co-fondée par Samuel Hassine (PDG) et Julien Richard (CTO), l'équipe apporte plus de 15 ans d'expérience en matière de veille sur les cybermenaces, de gestion des risques et de conception de logiciels dans le big data et l'IA.

Les clients de Filigran comprennent des entreprises telles que Marriott, Thales, Hermès, Airbus et Novartis, ainsi que des entités du secteur public telles que le NYC Cyber ​​Command, le FBI, la Commission européenne, l'ENISA et la police néerlandaise.

L'entreprise a également établi des partenariats avec des sociétés telles que Deloitte, Orange Cyberdefense, Deepwatch, Arctic Wolf, Atos, Wavestone et Intrinsec, démontrant ainsi son impact dans les secteurs privés et publics de la cybersécurité.

Utilisation du capital

Filigran prévoit d'utiliser les fonds pour son expansion mondiale et le développement de produits dans trois domaines principaux.

La société ouvrira des bureaux aux États-Unis et en Australie en 2024, dans le but de forger des partenariats stratégiques, d'améliorer l'adoption de solutions en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique et d'offrir un support client local.

Filigran élargira également son portefeuille XTM, avec OpenCTI pour la veille sur les menaces, OpenBAS pour la simulation d'attaques et une nouvelle solution XTM qui devrait être lancée en 2024.

De plus, l'entreprise se concentrera sur le développement de ses équipes Big Data et IA en recrutant de nouveaux talents pour enrichir sa suite de solutions XTM.

Samuel Hassine, PDG de Filigran, déclare : « Dans un environnement difficile pour la collecte de fonds technologiques, la réalisation de deux rondes de financement importantes en moins d'un an démontre la capacité de Filgran à développer et à exécuter une plateforme solide pour anticiper et analyser les cybermenaces.

«Cette série A nous permettra d'accélérer le développement de notre portefeuille XTM et d'accélérer l'activité. Avec une forte orientation internationale et une vision open source de l’avenir de la cybertechnologie, nous disposons des ressources nécessaires pour accomplir notre mission plus rapidement.