Saga Open AI : Sam Altman et Greg Brockman rejoignent Microsoft ; Emmett Shear, ancien co-fondateur de Twitch, devient le nouveau PDG par intérim d’OAI

Sam Altman, l’ancien PDG d’OpenAI, licencié la semaine dernière, le 17 novembre, rejoindra Microsoft pour diriger une nouvelle équipe axée sur l’intelligence artificielle. Greg Brockman, président et co-fondateur d’OpenAI, qui a quitté l’entreprise, rejoint le géant technologique de Redmond.

SAm ALtman 1

Satya Nadella, président-directeur général de Microsoft Corporation, a fait cette annonce sur X (anciennement Twitter).

« Nous sommes extrêmement heureux d’annoncer que Sam Altman et Greg Brockman, ainsi que leurs collègues, rejoindront Microsoft pour diriger une nouvelle équipe de recherche avancée sur l’IA. Nous sommes impatients d’agir rapidement pour leur fournir les ressources nécessaires à leur réussite.

Satya NadellaSatya Nadella

Cette annonce intervient après qu’Ilya Sutskever, co-fondateur et directeur du conseil d’administration d’OpenAI, ait déclaré à The Information qu’Altman ne reviendrait pas à OpenAI malgré les efforts des dirigeants pour le ramener.

Suite à l’échec de l’accord, OpenAI a nommé son troisième PDG, Emmett Shear (ancien PDG et co-fondateur de Twitch), en un week-end.

Plus tôt cette année, Shear a démissionné de son poste de PDG de Twitch après avoir passé plus de dix ans à transformer la société Justin.tv en le service de streaming de jeux vidéo le plus performant.

Après son départ de Twitch, Shear est devenu partenaire de Y Combinator, l’accélérateur de startups. Notamment, Altman était auparavant président de Y Combinator.

Dans un article sur X lundi matin, Shear a déclaré avoir reçu un appel d’OpenAI lui demandant de devenir PDG par intérim de l’entreprise et qu’il avait accepté « après avoir consulté ma famille et réfléchi pendant quelques heures seulement ».

La nomination de Shear intervient après qu’Altman, qui a dirigé OpenAI à travers le développement du chatbot très populaire ChatGPT, a quitté ses fonctions après avoir fait face à des pressions du conseil d’administration pour qu’il démissionne.

« Nous sommes reconnaissants pour les nombreuses contributions de Sam à la création et à la croissance d’OpenAI. Dans le même temps, nous pensons qu’un nouveau leadership est nécessaire à mesure que nous avançons », déclare OpenAI dans le billet de blog.