Les femmes aux commandes : 8 startups et scaleups françaises qui prospèrent sous un leadership féminin

L’industrie technologique et les domaines connexes tels que l’industrie manufacturière, la finance et la santé restent aux prises avec le défi permanent de parvenir à l’égalité des sexes. Cependant, on assiste à une recrudescence des startups dirigées par des femmes, y compris en France.

Le pays dispose désormais du Pacte de Parité. Lancé en 2022, le pacte vise à promouvoir la parité femmes-hommes dans l’écosystème tech français. Elle a été créée en collaboration avec les entreprises du programme French Tech 120 et a recueilli le soutien de plus de 200 startups.

Ce programme d'autonomisation des femmes vise à augmenter le nombre de représentantes féminines dans l'industrie technologique. Dans les startups françaises, moins de 10 % des équipes fondatrices sont entièrement féminines et seulement 18 % des postes de direction sont occupés par des femmes.

Pour vous donner un aperçu de la façon dont les femmes révolutionnent la scène des startups françaises, Silicon Canals a répertorié une compilation d'entreprises technologiques françaises florissantes dirigées par des femmes.

ID de partage

Fondateur(s): Sara Sebti et Sawsen Rezig

Sara Sebti et Sawzen Rezig ont co-fondé ShareID en 2020 à Paris. Sebti est ingénieur financier et statisticien, tandis que Sawsen Rezig est titulaire d'un doctorat en informatique et d'une expertise en biométrie et en sécurité des données personnelles.

ShareID est né de la frustration de Sebti lorsque le changement de numéro de téléphone a entraîné une incapacité de 21 jours à accéder à son compte bancaire. Cette expérience les a amenés à développer une solution permettant de créer de la confiance numérique lors de transactions impliquant une vérification d'identité ou le partage de données personnelles.

La startup fournit une solution d'authentification en tant que service (AaaS) basée sur l'IA et liée aux identifiants émis par le gouvernement. ShareID a levé 2 millions d'euros de financement de démarrage et prévoit d'étendre ses activités sur le marché américain.

Robotique Ganymed

Fondateur(s): Sophie Cahen

Ganymed Robotics est une startup française dont la mission est de réoutiller l'orthopédie pour la rendre sûre et abordable pour le plus grand nombre. Sophie Cahen, ingénieure de formation, a fondé l'entreprise en 2018 avec une équipe de 40 personnes.

La société se concentre sur le développement de robots chirurgicaux avancés utilisant l’IA pour aider les cliniciens à effectuer des interventions plus rapides et moins invasives. Ganymed Robotics a levé 21 millions d'euros de fonds pour l'expansion mondiale de la startup.

Cahen est reconnue comme une femme entrepreneur à succès puisqu'elle a reçu le prix de la Femme Entrepreneur de l'année 2021 des mains d'Agnès Pannier-Runache, ministre déléguée à l'Industrie. Elle a également été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2022.

Gemmyo

Fondateur(s): Alexis Joseph, Charif Debs, Fanny Boucher, Malek Debs, Pauline Laigneau

Pauline Laigneau et Fanny Boucher sont les seules femmes fondatrices de Gemmyo, une startup française spécialisée dans la joaillerie de luxe. Paulina a eu l'idée de Gemmyo et a lancé l'entreprise avec seulement 60 personnes en 2011.

Gemmyo propose une nouvelle expérience d'achat de bijoux hors ligne et en ligne avec des articles personnalisés.

Aujourd'hui, Gemmyo est une marque de bijoux bien connue avec plus de cinq boutiques et des collaborations avec plus de 150 artisans joailliers.

Frichti

Fondateur(s): Julia Bijaoui et Quentin Vacher

En 2015, Julia Bijaoui et son mari ont cofondé Frichti, une startup de livraison de courses née du défi quotidien consistant à maintenir une alimentation saine dans un horaire exigeant.

Frichti fait office de « traiteur du quotidien » visant à simplifier la vie des clients qui souhaitent bien manger mais manquent de temps pour cuisiner. Elle propose des produits de haute qualité et des repas bien préparés que les clients peuvent obtenir en les commandant en ligne via l'application.

Frichti a levé 43 millions d'euros à ce jour, clôturant un tour de table de série B de 28,4 millions d'euros au printemps dernier. Actuellement, Frichti propose des livraisons de repas à Paris et sa petite couronne, Lyon, Lille, Bordeaux et Bruxelles, en moins de 15 minutes. Il compte plus de 2 000 références, produits frais et épicerie de première nécessité.

Nous entretenons

Fondateur(s): Jade Francine

Jade Francine a fondé WeMaintain en 2017 en tant que première plateforme B2B mettant en relation techniciens qualifiés et clients professionnels. WeMaintain et son réseau de techniciens transforment la maintenance des ascenseurs en intégrant des technologies de pointe.

L'entreprise vise à fournir un service fiable, à maintenir des prix cohérents pour les contrats et les pièces de rechange et à donner la priorité à des normes de sécurité optimales. La startup basée à Paris a bénéficié d'un investissement de MTR Lab en décembre dernier pour son plan d'expansion en Asie-Pacifique.

Demandez àMona

Fondateurs : Marion Carré et Valentin Schmite

AskMona a été co-fondée par Marion Carré en 2017 en tant que startup créant un chatbot pour conseiller des sorties culturelles personnalisées. Alimentée par l’IA, la plateforme a rapproché plus de 100 institutions culturelles et leurs publics.

Axé sur les arts, la culture et le tourisme, AskMona est accessible en plusieurs langues pour les utilisateurs de différents pays. L'entreprise propose également aux lieux culturels d'utiliser son service pour développer des itinéraires de visite interactifs pour les visiteurs.

NonMadher

Fondateur(s): Hyojeong Kim

Hyojeong Kim est la fondatrice et PDG de l'application de voyage solo pour femmes NoMadher. Kim a lancé la startup après avoir choisi de s'installer à Paris en 2017. Elle a voyagé en solo dans 45 pays et souhaite responsabiliser les femmes qui ont peur de voyager seules.

NoMadher répond aux préoccupations courantes que les femmes peuvent ressentir lorsqu'elles voyagent seules, telles que la sécurité, le coût et la solitude. Forbes a même désigné Nomadher comme l'une des startups émergentes de technologie du voyage à impact social.

La plateforme offre une communauté mondiale permettant aux femmes globe-trotters de partager des récits de voyage, de demander des conseils et d'établir des liens. Les utilisateurs peuvent discuter avec d'autres voyageurs, trouver un hébergement géré par des hôtes féminines et participer à divers événements.

Kokoroé

Fondatrice(s) : Béatrice Gherara, Raphaëlle Covilette et Elise Covilette

Béatrice Gherara est la co-fondatrice et CMO de Kokoroe, une plateforme éducative française. Gherara a créé l'entreprise avec ses amies d'enfance, les jumelles Raphaëlle Covilette et Elise Covilette, à Paris et a grandi au sein de Microsoft Ventures.

Kokoroe propose des cours en ligne dispensés par des experts avec une approche unique, de l'humour et des références à la culture pop incorporées dans les cours. Les cours sont disponibles en plusieurs langues, dont le français, l'anglais, l'espagnol, le portugais, l'allemand et l'italien.

Fondée en 2015, Kokoroe a remporté plusieurs prix, le plus récent étant le Tech for Good Award décerné par BFM Business.