Le fournisseur d’hôpitaux virtuels basé à Londres, Doccla, reçoit une injection de capital de 5 millions d’euros ; envisage une expansion européenne

Doccla, basé à Londres, un fournisseur de technologie d’hôpital virtuel, a annoncé mardi avoir clôturé 5 millions d’euros auprès de Bertelsmann Investments, la branche mondiale de capital-risque de Bertelsmann Corporation.

Le financement (reçu sous forme de prêt convertible) sera déployé pour l’expansion européenne de Doccla, en se concentrant sur l’Allemagne, que Doccla considère comme un marché prioritaire au cours de la prochaine phase de son expansion.

Cette annonce fait suite au tour de table de série A de septembre 2022, qui a levé 16,7 millions d’euros de financement dirigé par la société américaine de capital-risque General Catalyst.

En août 2023, Doccla a acquis la plateforme cloud médicalement certifiée OpenTeleHealth.

Dag Larsson, PDG de Doccla, déclare : « Nous sommes très fiers d’avoir Bertelsmann Investments à nos côtés dans notre démarche visant à apporter la surveillance à distance des patients à une base de patients aussi large que possible. Doccla évolue rapidement et pour renforcer notre position d’hôpital virtuel d’Europe, nous avons besoin des meilleures personnes à nos côtés. La profonde expertise industrielle et l’équipe remarquable de Bertelsmann Investments en font un partenaire idéal pour le prochain chapitre de l’aventure Doccla. Notre expansion européenne portera les services virtuels – et leurs avantages – à un tout autre niveau.

Stefan Zundel a récemment rejoint Doccla en tant que directeur général pour l’Allemagne afin de renforcer la présence locale et de se concentrer sur les clients allemands.

Ancien consultant McKinsey et entrepreneur expérimenté en santé numérique, il a précédemment fondé la startup d’ophtalmologie Dopavision et est passionné par l’avancement de la numérisation des soins de santé allemands.

Boîte Doccla
Crédits image : Doccla

Doccla : fournir un hôpital virtuel pour la surveillance à distance

Martin Ratz a fondé Doccla pendant la pandémie en 2019 après avoir subi une crise cardiaque dans son plus jeune âge. Selon Martin, l’expérience d’un séjour et d’une sortie d’hôpital sans aucune surveillance était ridicule lorsque les nouvelles technologies étaient disponibles.

À cette époque, il s’est rendu compte du besoin évident de quelqu’un pour aider les patients à les rapprocher de leurs soignants tout en se rétablissant en toute sécurité à la maison.

Martin s’est associé à Dag Larsson, qui possédait une vaste expérience dans la mise à l’échelle d’entreprises technologiques, pour créer Doccla.

La technologie de salle virtuelle de Doccla est conçue pour garder les patients à la maison et hors de l’hôpital tout en étant étroitement surveillés numériquement par des professionnels de la santé.

Les patients soignés via le service de salle virtuelle reçoivent un coffret d’équipement sur mesure, qui comprend une tablette préconfigurée.

La boîte comprend également des dispositifs médicaux portables qui, en fonction des besoins d’une personne, peuvent mesurer la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire, la température corporelle, les niveaux d’oxygène dans le sang, la tension artérielle et une gamme d’autres signes vitaux.

Selon les affirmations de l’entreprise, elle a déjà permis d’économiser des milliers de jours de lit pour le NHS britannique et a réalisé une réduction de 29 pour cent

Admissions d’urgence et réduction de 20 pour cent de la fréquentation des urgences pour les fiducies de santé clientes.

Les investisseurs Doccla comprennent :

  • Catalyseur général
  • KHP Ventures (une collaboration entre le King’s College de Londres, le King’s College Hospital NHS Foundation Trust et le Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust)
  • Entreprises géantes
  • Investir rapidement

Actuellement, la société compte des clients dans 13 pays (dont 10 en Europe), avec près de 10 000 patients sous surveillance active.

L’investisseur

Bertelsmann Investments (BI) comprend les activités mondiales de capital-risque de Bertelsmann et l’unité de croissance Bertelsmann Next.

La branche capital-risque comprend les fonds Bertelsmann Asia Investments (BAI), Bertelsmann India Investments (BII) et Bertelsmann Digital Media Investments (BDMI), ainsi que des fonds sélectionnés et des participations directes sur des marchés tels que l’Europe, les États-Unis, le Brésil, le Sud-Est. Asie et Afrique.

L’unité Bertelsmann Next fait progresser le développement entrepreneurial de nouveaux secteurs et domaines d’activité en croissance, notamment la santé numérique, les jeux mobiles et les technologies RH.

Environ 1,7 milliard d’euros ont été investis dans plus de 400 entreprises et fonds innovants par l’intermédiaire de Bertelsmann. Investissements.

Bertelsmann Investments détient actuellement plus de 300 investissements actifs dans le monde à travers son réseau de startups et de fonds.

Carsten Coesfeld, PDG de Bertelsmann Investments, déclare : « Doccla est la bonne décision d’investissement pour nous : les antécédents au Royaume-Uni sont convaincants et nous sommes ravis de soutenir l’équipe autour des fondateurs Dag Larsson et Martin Ratz dans leur expansion en Europe. Ensemble, nous avons déjà lancé avec succès le démarrage en Allemagne. Au sein de Bertelsmann Investments, l’unité Bertelsmann Next concentre ses investissements sur le secteur en croissance rapide de la santé numérique. Dans l’ensemble, nous voyons de grandes opportunités pour le marché des soins de santé numériques et avons investi 90 millions d’euros depuis l’année dernière.