La startup française Cube AI obtient 2,2 millions d'euros pour automatiser le travail de back-office dans les entreprises de logistique

Cube AI, basé en France, un employé d'IA pour la logistique, a obtenu 2,5 millions de dollars (environ 2,29 millions d'euros) lors d'un cycle de financement préalable pour automatiser le travail de back-office dans les entreprises de logistique.

L'investissement a été dirigé par VentureFriends et comprenait des contributions d'investisseurs tels que K5 Global, Olivier Pomel (Datadog), Florian Douetteau (Dataiku) et d'autres.

Améliorer l’efficacité de la logistique du back-office

Lancé il y a six mois, Cube AI vise à moderniser les prestataires logistiques tiers (3PL) en automatisant les tâches manuelles obsolètes, lentes et complexes impliquées dans le mouvement des marchandises.

Cube affirme que son agent d'IA autonome automatise 70 % des tâches de back-office telles que la réponse aux e-mails de routine et la saisie manuelle des données, réduisant ainsi les coûts d'exploitation de plus des deux tiers.

L'agent IA automatise ces tâches mécaniques, permettant aux opérateurs de se concentrer sur l'établissement de relations et la gestion des exceptions. L'IA peut traiter n'importe quel e-mail, comprendre son contexte et automatiser l'extraction de données, les réponses aux appels d'offres et les communications standard.

Louis de Benoist, PDG de Cube AI, déclare : « La logistique est l'épine dorsale de l'économie. Le coût du travail de back-office dans ce secteur dépasse globalement les 115 milliards. L’IA a le pouvoir de réduire ce coût et d’améliorer l’accès aux biens et aux soins de santé dans le monde entier.

« Non seulement nous sommes en mesure d'aider nos clients actuels à réduire leurs coûts opérationnels, mais nous pouvons également les aider à offrir un meilleur service et à remporter davantage de contrats. »

Cube AI a été fondé par Victor Plaisance, Louis de Benoist et Sacha Ichbiah, une équipe de chercheurs et d'entrepreneurs en IA issus d'institutions telles que l'École Polytechnique, Cambridge, HEC et ESCP.

L'entreprise mentionne que de grandes entreprises de logistique en France et en Europe ont déjà adopté son premier produit, contribuant ainsi à rationaliser les opérations de back-office. En conséquence, les clients peuvent traiter les commandes six fois plus rapidement, éliminer les erreurs de transfert de données et réserver davantage de fret.

Actuellement, Cube AI recrute des ingénieurs pour rejoindre sa mission et aider à livrer son produit aux clients du monde entier.