La startup allemande de technologies propres NeoCarbon accumule 3,2 millions d’euros pour éliminer le dioxyde de carbone de l’atmosphère

NeoCarbon, basée à Berlin, une startup de technologies propres qui modernise les sites industriels pour éliminer le CO2 de l'atmosphère, a annoncé mardi avoir obtenu 3,2 millions d'euros lors d'un tour de table de financement de démarrage.

Le cycle de financement a été mené par RAISE Seed For Good, un fonds d'amorçage et de pré-amorçage géré par RAISE Ventures.

Le fonds soutient les leaders européens de la technologie responsable grâce aux investissements de PT1 – Proptech1 Ventures, Speedinvest et Antler.

En outre, plusieurs nouveaux investisseurs providentiels de premier plan, dont Christian Vollmann et Matthias Gotta, ont participé au cycle.

La récente injection de capitaux accélérera le déploiement des unités de l'entreprise sur les sites clients grâce à la création d'une équipe opérationnelle et à la finalisation de la première unité de captage à grande échelle utilisant sa technologie de réacteur exclusive.

René Haas, PDG de NeoCarbon, déclare : « Chaque année, la crise climatique provoque des dommages plus tangibles et plus coûteux. Ainsi, des experts issus de recherches de pointe sur le climat, comme le GIEC, appellent désormais à des actions visant à accélérer le plus rapidement possible l’élimination du dioxyde de carbone. NeoCarbon est un acteur central de cette mission à fort impact, et avec le déploiement de notre première unité dans les mois à venir sur l'un des sites industriels de nos partenaires, nous commençons à voir l'impact tangible de notre entreprise. Nous devons accélérer ce déploiement, et le cycle Seed nous permettra de répondre mieux et plus rapidement à la demande, pour atteindre le potentiel climatique de NeoCarbon.

NeoCarbon : lutter contre le changement climatique en éliminant le CO2

Fondée en 2022, NeoCarbon élimine le CO2 de l'air ambiant de manière rentable, en exploitant les flux de chaleur résiduelle existants des sites industriels pour lutter contre le changement climatique.

La société a développé un nouveau réacteur pour sa technologie Direct Air Capture (DAC) et le premier pilote client payant avec un acteur industriel majeur sera mis en service au premier trimestre 2024.

Cela permet à l’entreprise de réduire considérablement le coût et le temps associés à la capture du CO2 de l’air ambiant, encourageant ainsi son adoption par le marché de masse.

Des centaines de milliers de sites industriels produisent dans toute l’Europe un excès de chaleur qu’ils ne peuvent pas utiliser.

En modernisant efficacement son système sur ces sites, NeoCarbon élimine le dioxyde de carbone de l'air ambiant avec des coûts d'investissement et d'exploitation bien inférieurs.

NeoCarbon se concentre sur l'augmentation des pré-achats de crédits d'élimination du carbone et l'accélération du déploiement vers les sites industriels générant de la chaleur résiduelle, comme les fabricants de verre, de papier et de métal, entre autres.

L'investisseur

RAISE Ventures se consacre à l'investissement early stage dans des startups technologiques européennes (150 M€ d'actifs sous gestion). Le capital-risque investit entre 1 et 5 millions d'euros et détient actuellement une participation dans 25 sociétés en portefeuille.

Sophia Martin, co-responsable de RAISE Ventures, déclare : « Le CAD est et restera un sujet crucial, car c'est le seul moyen d'atteindre la neutralité carbone et de fournir une approche évolutive pour atténuer les effets du changement climatique. Avec une approche décentralisée, Neocarbon est le premier système autonome qui exploite les infrastructures existantes et capte le CO2 de manière évolutive. Ce cycle vise à accélérer le déploiement du produit auprès des clients existants et nouveaux désireux de mettre en œuvre leurs engagements de zéro émission nette et de saisir une opportunité d'impact climatique de plusieurs gigatonnes par an.