FINOM, basé à Amsterdam, lève 50 millions d'euros auprès de General Catalyst, Northzone et d'autres

FINOM, basée à Amsterdam, une solution bancaire numérique pour les PME et les entrepreneurs, a annoncé mardi avoir obtenu 50 millions d'euros dans le cadre d'un cycle de financement de série B.

Le cycle de financement a été mené par General Catalyst et Northzone, avec la participation d'investisseurs existants, notamment Cogito Capital, Entrée Capital, FJLabs, s16vc et Target Global.

Le dernier tour de table porte le capital total levé de FINOM à plus de 100 millions d'euros.

L'entreprise néerlandaise utilisera les fonds pour améliorer ses offres de produits existantes, poursuivre ses initiatives marketing et étendre ses services de comptabilité afin de répondre aux demandes croissantes des PME.

FINOM : Solution bancaire digitale pour PME et Entrepreneurs

Co-fondateur par des vétérans de la fintech – Andrey Petrov, Kos Stiskin, Oleg Laguta et Yakov Novikov en 2020, les outils bancaires de FINOM permettent aux entreprises d'ouvrir rapidement un compte, rationalisant ainsi les opérations bancaires en ligne, le traitement des paiements, la facturation et la gestion des dépenses.

La société y parvient en développant son système bancaire de base propriétaire qui alimente sa vaste gamme de produits et services, notamment la configuration rapide de comptes, les services bancaires en ligne, le traitement des paiements, la facturation, les opérations de change et la gestion des dépenses.

La société est titulaire d'une licence d'établissement de monnaie électronique (EMI) opérationnelle dans toute l'Europe.

La mission de FINOM est de créer un système d'exploitation financier complet pour les entrepreneurs et les PME.

Actuellement, l'entreprise sert plus de 85 000 clients en Allemagne, en France, en Espagne, aux Pays-Bas et en Italie. Il devrait offrir une couverture dans l’ensemble de la zone euro d’ici 2025.

« Nous entamons un voyage dans le secteur bancaire des PME de l'UE, où il existe encore un vaste potentiel de croissance, avec moins de 3 % de pénétration du marché réalisée jusqu'à présent par les concurrents des néobanques », déclare Kos Stiskin, co-fondateur de FINOM.

« Dans ce paysage en évolution rapide, FINOM s'engage à devenir le leader de l'UE en adaptant notre infrastructure de plateforme unifiée, tout en accordant une attention particulière aux caractéristiques uniques de chaque pays que nous servons. Notre objectif est de transformer l'expérience bancaire des PME en quelque chose de simple et convivial, répondant à tous les besoins d'une PME moderne », ajoute Stiskin.

L'investisseur

Basée à Cambridge, General Catalyst est une société de capital-risque qui propose des investissements en capital de démarrage et de croissance. Le capital-risque est connu pour ses investissements dans Rapyd, Deliveroo, Airbnb et Stripe.

« General Catalyst a initialement investi dans Finom lors de sa création. Nous avons reconnu ce que nous considérons comme une équipe exceptionnelle et expérimentée avec une vision convaincante pour responsabiliser plus de 20 millions de petites entreprises en Europe », déclare Adam Valkin, directeur général de General Catalyst. « Et nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec l'équipe Finom dans sa mission d'aider l'économie européenne à prospérer. »

Northzone est un fonds de capital-risque de démarrage avec plus de 1,7 milliard de dollars d'actifs sous gestion. Le VC possède des hubs à New York, Londres et Stockholm. Northzone a levé neuf fonds à ce jour et a investi dans plus de 150 entreprises, dont Spotify, iZettle, Avito, Kahoot !, Hopin, Klarna et Trustpilot.

« Nous avons une thèse de longue date sur l’espace européen des logiciels bancaires et financiers pour les PME, et Finom en est un exemple. Finom dispose d'un produit bancaire de base véritablement le meilleur de sa catégorie, qui constitue l'épine dorsale de la pile financière de ses clients. Cependant, le véritable potentiel de plateforme de Finom se manifeste à travers son offre de logiciels de paiement et de microservices destinés aux PME, avec un succès clairement démontré dans plusieurs grandes économies d'Europe occidentale. Nous sommes impatients de nous associer à l'équipe et de voir Finom émerger en tant que leader du marché européen », ajoute Sanjot Malhi, associé chez Northzone qui rejoint le conseil d'administration dans le cadre du cycle.