Electricity Maps, basé à Copenhague, obtient 5 millions d'euros pour centraliser et prévoir les données mondiales sur l'électricité

Electricity Maps, société basée à Copenhague spécialisée dans la cartographie de l'impact climatique de l'électricité, a annoncé mardi avoir obtenu 5 millions d'euros menés par les fonds climatiques Transition et Revent.

L'entreprise danoise utilisera les fonds pour accélérer la décarbonation de l'électricité basée sur les données.

Ce financement permettra d'accélérer la mission de l'entreprise consistant à cartographier les réseaux électriques mondiaux avec plus de détails et à étendre l'application et l'API avec davantage de signaux.

Naissance des cartes électriques

Début 2016, Olivier Corradi, fondateur et PDG d'une entreprise, s'est fixé l'idée d'exploiter les données pour aider l'humanité à avancer vers un avenir plus durable.

Alors que le monde évolue vers des solutions électriques, il existe un besoin urgent de transparence et d’informations précises sur la consommation d’électricité, les émissions de CO2 et l’empreinte carbone réelle de l’électricité consommée.

C'est ainsi que sont nées les cartes d'électricité !

Cartes d'électricité : cartographier l'impact climatique de l'électricité

Electricity Maps fournit aux entreprises des données exploitables quantifiant l’intensité carbone et l’origine de l’électricité.

Ces données sont disponibles toutes les heures dans plus de 50 pays et plus de 200 régions.

L'entreprise danoise propose des données qui aident les utilisateurs à comprendre et à réduire l'empreinte carbone de leur consommation d'électricité.

Les données sont accessibles dans des formats historiques, en temps réel ou prévus pour les prochaines 24 heures. De plus, les utilisateurs peuvent accéder aux données en temps réel via leur application gratuite.

« Faire correspondre une demande croissante d’électricité avec un approvisionnement énergétique intermittent croissant nécessitera d’interagir avec le réseau en temps réel à l’aide d’API de données. Par ailleurs, le greenwashing est devenu un risque important qui pourrait ralentir la transition énergétique. C’est pourquoi nous nous sommes fixés pour mission de permettre une décarbonation de l’électricité basée sur les données », Olivier Corradi, fondateur et PDG.

L'entreprise a été amorcée depuis sa création en 2016.

La société affirme que malgré des ressources limitées, elle a réussi à doubler ses revenus chaque année, à faire croître son application jusqu'à des millions de visiteurs par an et à répondre à près de 10 millions de requêtes quotidiennes via son API commerciale.