Beyond Weather, basé aux Pays-Bas, exploite l'IA pour des prévisions météorologiques avancées et lève 250 000 € auprès de LUMO Labs

Beyond Weather, basée à Utrecht, une entreprise qui exploite l'IA pour les prévisions météorologiques, a obtenu un nouveau financement de 250 000 € auprès de LUMO Labs, basé à Eindhoven.

Cet investissement fait suite à un financement précédent de TTT-AI, NWO et Rabobank, qui a contribué au développement et à la validation de la technologie de Beyond Weather.

Andy Lurling, partenaire fondateur de LUMO Labs, déclare : « Même si nous devons tous poursuivre nos efforts pour arrêter et inverser le changement climatique, il est indéniable qu'au milieu de l'escalade des événements météorologiques induits par le changement climatique, aujourd'hui et dans un avenir prévisible, les prévisions sont cruciales.

« Notre investissement accélérera la mise en œuvre des solutions d'IA pionnières de Beyond Weather, renforçant ainsi les prévisions météorologiques mondiales et améliorant la résilience climatique.

Au-delà de la météo : des prévisions météorologiques précises, des mois à l’avance

Fondée en 2021 par Steven van den Tol, Jannes van Ingen, Sem Vijverberg et Dim Coumou, Beyond Weather utilise la technologie de l'IA et l'expertise climatique pour proposer des prévisions météorologiques et d'impact précises.

Les services de la startup s'adressent spécifiquement aux secteurs de l'énergie et de l'agriculture dans toute l'Europe.

« En identifiant les processus physiques et les téléconnexions importants dans des décennies de données climatiques, nous créons des prévisions ciblées à long terme avec des délais de 2 semaines à 6 mois », explique l'entreprise.

Les modèles basés sur l'IA de Beyond Weather fournissent des prévisions opportunes, faciles à comprendre et exploitables. Ces prévisions aident les secteurs de l’énergie et de l’agriculture à anticiper les événements météorologiques à haut risque plus tôt qu’auparavant.

Cette capacité prédictive permet aux entreprises de gérer efficacement les risques, de réduire les coûts et d'augmenter la rentabilité en traitant les impacts potentiels tels que les dommages aux cultures avant qu'ils ne surviennent.

En outre, Beyond Weather prévoit de proposer des données exploitables pour soutenir les efforts humanitaires dans les régions du Sud fortement touchées par le climat.

Utilisation du capital

Beyond Weather, spin-out de la Vrije Universiteit (VU) d'Amsterdam, utilisera les fonds pour développer davantage sa technologie d'IA pour la prévision météorologique et d'impact à long terme.

Jannes van Ingen, PDG de Beyond Weather, déclare : « Beyond Weather est né d'une équipe dédiée de climatologues de VU Amsterdam. Nous nous soucions des risques liés au changement climatique et nous travaillons avec passion chaque jour pour apporter prévisibilité et possibilité d’action à la société.

« Nous sommes extrêmement heureux d'avoir LUMO Labs à nos côtés dans ce voyage. »

Bref sur LUMO Labs

Fondé en 2016 par Andy Lürling et Sven Bakkes, LUMO Labs soutient les startups de logiciels à impact via leur LUMO Fund II, un fonds de capital à plusieurs étapes (de la pré-amorçage à la série A) avec un programme de création de capital-risque de deux ans.

Ce programme vise à aider les sociétés en portefeuille à atteindre la réussite financière, ainsi qu’une traction et un impact social.

La société finance des startups alignées sur les objectifs de développement durable des Nations Unies, en se concentrant sur les villes et communautés durables, la bonne santé et le bien-être et l'éducation de qualité.

Les domaines d'investissement de LUMO Labs comprennent l'intelligence artificielle/les données, la blockchain, l'Internet des objets, la robotique et les drones, ainsi que la réalité virtuelle/réalité augmentée.

Dans un développement récent, le gestionnaire de fonds néerlandais a annoncé l'ajout de Dagmar van Ravenswaay Claasen et Sabine Schoorl en tant qu'associées principales du prochain LUMO Rise Fund.

Le LUMO Rise Fund devrait réaliser ses premiers investissements à la mi-2024, déployant environ 100 millions d'euros de capital pour les investissements et l'accompagnement des startups.