Après avoir obtenu 660 000 €, VivaArt-X s'associe à SBMC et à l'Université d'Eindhoven avec une augmentation de 1,4 M € pour des solutions régénératives personnalisées

VivaArt-X, basée à Eindhoven, est une startup spécialisée dans le développement de matériaux régénératifs pour la santé des femmes.

La startup néerlandaise collaborera avec le Smart BioMaterials Consortium (SBMC) et l’Université de technologie d’Eindhoven (TU/e) pour accélérer le développement d’un biomatériau synthétique visant à favoriser la formation de tissus mammaires sains après une chirurgie mammaire.

Par conséquent, un budget de 1,4 million d'euros a été alloué à ce projet, les partenaires collaborateurs couvrant 50 pour cent des coûts.

En outre, 35 pour cent du financement proviennent du programme de subventions européen OPZuid, tandis que les 15 pour cent restants proviennent de la province du Brabant du Nord.

Les recherches menées par VivaArt-X et ses partenaires du consortium peuvent avoir un impact majeur sur la santé publique.

La nouvelle méthode personnalisée, dans laquelle les cellules du corps forment un tissu mammaire sain, devrait entraîner moins de réopérations, une meilleure récupération et une meilleure qualité de vie après une chirurgie mammaire.

TU/e apporte ses connaissances et ses installations ; SBMC sera chargé d’accélérer le développement des produits et l’assurance qualité.

Le criblage du nouveau matériel et l’amélioration des interactions cellule-matériau seront réalisés dans le laboratoire de développement du SBMC, sur le campus TU/e.

Cette annonce intervient quelques jours après avoir obtenu 660 000 € lors d'un tour de table de pré-amorçage pour faire avancer le développement de son biomatériau biodégradable pour la régénération des tissus humains.

Le cancer du sein est une maladie répandue, touchant 1 femme sur 7 au cours de sa vie. Parmi les quelque 2,7 millions de patientes atteintes d'un cancer du sein dans le monde, environ 63 pour cent nécessitent une ablation des tissus cancéreux et une chirurgie mammaire reconstructive ultérieure.

VivaArt-X : offrir une solution régénérative personnalisée

Fondée en 2022 par le Dr Ir. Dan Jing Wu et le professeur Dr Patricia Dankers, VivArt-X visent à développer des biomatériaux synthétiques pour des solutions régénératives personnalisées.

L'objectif de l'entreprise est de révolutionner la chirurgie reconstructive du sein pour les femmes ayant subi une ablation de tissu mammaire à la suite d'un diagnostic de cancer du sein.

Selon la société, les patientes postopératoires atteintes d'un cancer du sein subissent souvent des douleurs physiques et émotionnelles importantes, le choix de la stratégie de reconstruction et le temps de récupération jouant un rôle crucial.

Reconnaissant un besoin non satisfait, VivArt-X vise à relever ce défi en introduisant un biomatériau synthétique et dégradable.

Cette innovation vise à permettre aux chirurgiens de restaurer et de régénérer de manière prévisible le tissu mammaire, améliorant ainsi la qualité de vie des patientes atteintes d'un cancer du sein grâce à une reconstruction mammaire personnalisée et efficace.