Après avoir levé 145 millions d'euros, la société suédoise Aira obtient 200 millions d'euros pour supprimer cet énorme obstacle à l'adoption des pompes à chaleur.

Aira, basée à Stockholm, une entreprise de technologie d'énergie propre, a récemment annoncé avoir obtenu 200 millions d'euros d'engagements de dette auprès de BNP Paribas pour faciliter l'installation de pompes à chaleur Aira dans des milliers de foyers à travers l'Allemagne.

Martin Lewerth, PDG du groupe Aira, poursuit : « Grâce à d'importantes facilités de financement par emprunt de partenaires comme BNP Paribas, nous sommes sur le point de supprimer un énorme obstacle à l'adoption des pompes à chaleur et d'accélérer notre déploiement à travers l'Europe. Cette titrisation avec BNP Paribas marque la première étape du parcours de financement à la consommation d'Aira et représente un pas majeur vers l'abandon de l'Europe des chaudières à combustibles fossiles.

Cette annonce intervient quelques mois après que la société a levé 145 millions d'euros lors d'un cycle de financement de série B mené par Altor, Kinnevik et Temasek et comprenant également la famille Burda, Collaborative Fund, Creades, Lingotto, Nesta Impact Investments et Statkraft Ventures.

En mars 2024, l'entreprise suédoise a lancé la pompe à chaleur Aira.

Aira : lutter contre la troisième source d'émissions de CO2 en Europe

Fondée par Vargas Holding, Aira fournit des solutions technologiques énergétiques propres aux consommateurs et vise à accélérer l'électrification du chauffage résidentiel grâce à la pompe à chaleur Aira.

Adoptant une approche numérique, la pompe à chaleur Aira fonctionne via une application intelligente et un thermostat.

La pompe à chaleur est également équipée de « Aira Intelligence », un ensemble de fonctionnalités intelligentes et connectées qui apprennent en permanence les habitudes quotidiennes et domestiques du client pour planifier avec précision le chauffage et l'eau chaude.

L'entreprise suédoise met la technologie des pompes à chaleur à la disposition de tous grâce à son plan de paiement mensuel tout compris et à une « garantie confort » de 15 ans, une première dans l'industrie.

La pompe à chaleur permet d'économiser jusqu'à 40 % sur les coûts de chauffage et réduit les émissions de CO₂ d'au moins 75 % dès le premier jour.

L'entreprise prévoit de servir cinq millions de foyers à travers l'Europe au cours de la prochaine décennie tout en employant 20 000 personnes dans le secteur des technologies des énergies propres.

L'entreprise est soutenue par des investisseurs dans le domaine du climat et de l'innovation, notamment Altor, la famille Burda, Collaborative Fund, Creades, Kinnevik, Lingotto, Nesta Impact Investments, Statkraft Ventures et Temasek.

Ane Launy, directrice financière du groupe Aira, déclare : « Nous sommes extrêmement fiers d'avoir obtenu cette facilité de financement d'entrepôt de 200 millions d'euros auprès de BNP Paribas. L'installation constitue une étape cruciale dans notre parcours de collecte de fonds et les fonds joueront un rôle central dans la réduction des coûts initiaux élevés auxquels les clients sont actuellement confrontés.

« Le soutien de BNP Paribas souligne le rôle essentiel des financements innovants dans la transition énergétique et souligne la reconnaissance croissante des solutions énergétiques domestiques pour lutter contre le changement climatique et faire progresser la sécurité énergétique. Avec cette installation, nous sommes mieux équipés pour répondre à la demande croissante de pompes à chaleur en Europe et contribuer à ouvrir la voie à une réduction significative de l'empreinte carbone résidentielle », ajoute Launy.

Qu'est-ce que l'investisseur a à dire ?

Eirik Winter, PDG de la région nordique du Groupe BNP Paribas, déclare : « Les solutions énergétiques domestiques propres et abordables sont un élément crucial dans la transition vers une économie inclusive zéro émission nette. Nous sommes heureux de soutenir Aira dans cette initiative importante visant à accélérer l’adoption des pompes à chaleur et la transition énergétique. Ce partenariat s'aligne non seulement sur nos objectifs stratégiques visant à favoriser les investissements durables, mais représente également l'opportunité de développer une classe d'actifs innovante en Europe.